Église de San Pedro de Villanova

Église romane du 12e siècle

Il s'agit d'un édifice dont le principal intérêt réside dans sa timide hybridation de la tradition lombarde et de la nouveauté du style de Jaca, un phénomène caractéristique de la Vallée de Benasque au 12e siècle. Construit en pierres de taille disposées en files régulières, exception faite de certains ajouts postérieurs tels que la sacristie, il présente un plan simple à une nef, un presbytère élaboré et un chevet semi-circulaire orienté à l'est.
L'accès s'effectue du côté sud, sous un arc en plein cintre surmonté d'un chrisme trinitaire qui, selon García Guatas, serait contemporain de la porte. La façade est munie d'un clocher percé de deux ouvertures en plein cintre.
Le bénitier semi-sphérique est orné de motifs végétaux en bas-relief et sa base est en forme de main, un élement répandu dans les églises de la Vallée (17e siècle).


D'anciennes photographies conservées dans la sacristie de l'église montrent deux éléments aujourd'hui disparus. Le premier est un portail de petites dimensions qui protégeait la façade, doté d'un linteau et d'un toit à une pente (de caractère populaire et de construction probablement plus tardive que la porte).
Le deuxième est un choeur surélevé qui flanquait la façade, orné d'une balustrade en bois et d'un intéressant travail de filigrane et tracerie de tradition gothique datant probablement du 16e siècle.



coche
Accès en
voiture

llave
Accès
restreint

Église romane du 12e siècle

btn_camara
Photos

FaLang translation system by Faboba