Monastère d'Obarra

monasterio_obarra_01

L'existence du monastère remonte au moins au 9e siècle, sa première mention écrite datant de l'an 871. Il a été détruit au cours de la razzia d'Abd-al-Malik, qui a aussi dévasté la ville et la cathédrale de Roda.

En 1076, le monastère, qui était entré dans une période de décadence à la suite de la mort de l'abbé Galindo (1025-1030), est relégué au rang de prieuré et placé sous l'autorité du monastère de San Victorián par Sancho Ramírez. Dès lors, et nonobstant un intervalle de relative prospérité au cours du 16e siècle, il jouera un rôle secondaire dans l'histoire de la Ribagorce, à mille lieues du protagonisme qui avait été le sien du 9e au 11e siècle.


Son principal édifice est l'église de Santa María, de style roman lombard et dont la structure adopte un plan basilical divisé en trois nefs avec abside centrale flanquée d'arcs. À l'intérieur se trouve une statue de la Vierge d'Obarra. La zone supérieure abrite le palais abbatial et au sud se tient l'ermitage de San Pablo.
Le monastère disposait d'un pont médiéval sur la rivière Isábena, qui a été détruit par une crue en 1964. Il a été reconstruit à côté d'un édifice populaire consacré à la tenue d'activités juvéniles.


Le monastère a été déclaré Bien d'Intérêt Culturel en 1931. Son architecture se prêterait soi-disant à l'observation astronomique et offrirait un calendrier chrétien perpétuel, grâce à la lumière qui pénètre par la fenêtre centrale de l'abside à l'occasion de la seconde pleine lune d'automne.

 

 

coche
Accès en voiture

llave
Accès restreint

camara
Ensemble paysager

Déclaré d'Intérêt Culturel

Heures d'ouverture:Du mardi au samedi à 12.45h et à 18.15h. Et le dimanche à 13h

Vous visites accompagnées par le rapporteur de la OIT Beranuy

Contribution: 3€

Téléphone: 974 347 128

Il est accessible à partir de la A- 1605, dans la municipalité de Beranuy .

btn_camara
Photos

btn_video
Vidéo

Accès en voiture

FaLang translation system by Faboba