Santuaire de Guayente

guayente01

Vers l' année 1070, à une tombée du jour quelconque, Monsieur Hernando Azcón se dirigeait vers sa noble maison de Liri, venant probablement d' Anciles et continuant le coté gauche de la rivière Esera. En pleine nuit, il dépassât le village de Eriste. Lorsqu' il arriva face au parage connu comme Roques Trencades, du territoire communal de Sahún, il entendit des voix qui chantaient la salvé. Intrigué, il décida de reculer pour traverser la rivière et prendre le chemin d' Eriste à Sahún, qui passait par l' endroit d' où venait le mélodieux chant. Quand il arriva au point désiré, un admirable éclat le mena vers une petite grotte où se trouvait une image de Nuestra Señora. Confus et reconnaissant du miracle, et après avoir fait sa prière, il décida de porter l' image au village voisin de Sahún pour qu' elle fût vénérée là-bas. Néanmoins, l' image disparut de Sahún et retourna au point où elle avait été trouvée. L' événement se répéta plusieurs fois. Monsieur Hernando compris que l' image désirait être vénérée à cet endroit et il ordonna construire un ermitage pour l' héberger convenablement. L' église fut construite entre le XIIème et le XVIème siècle. Au début, elle fut un ermitage.

La construction est composée de deux parties principales: l' église et la résidence du prieur. L' église présente un ensemble régulier et a huit autels. Entre eux se distingue le plus grand, qui est un beau retable de la Renaissance dans lequel apparaissent dix reliefs en bois polychromé mettant en scène la vie de la Santísima Virgen, et une sculpture en bois polychromé de la Virgen avec l' enfant.

informacion

La construction est composée de deux parties principales: l' église et la résidence du prieur.L' église présente un ensemble régulier et a huit autels.

btn_camara
Photos

FaLang translation system by Faboba